Frequently asked questions

This section gives the answers to frequently asked questions :

What is a maregraph (tide gauge)?

Benchmarks and marigraph references?

What is the purpose of a sensor?

When I ckick on "New Caledonia Wallis and Futuna" on the map on the Home page, I only see the New Caledonia station. Is this normal?

Comment récupérer des données mises à disposition sur REFMAR ?

Quelle est la différence entre des données "temps-réel" et des données brutes à 10 minutes ?

Comment sont calculées les prédictions superposées aux courbes de hauteurs d'eau sur les pages des observatoires ?

Comment sont déterminées les surcotes - décotes ?

Quels sont les facteurs à l'origine des surcotes - décotes ?

Pourquoi n'est-il pas possible de visualiser la totalité des prédictions et les surcotes - décotes ?

Comment puis-je connaître mes droits de téléchargement aux données une fois que je suis inscrit sur REFMAR ?

 

 

► What is a marigraph (tide gauge)?

The term "marigraph" (a.k.a. tide gauge) was introduced by the French hydrographer R. Chazallon (1802-1872), who developed the first apparatus in France, in 1843. Its name comes from the Latin 'mare' (sea) and the Greek 'graphein' (to draw or to write). It is not an instrument that measures the tide but rather the sea level, of which the tide is only one of the phenomena that changes this level.

 

 

► Benchmarks and marigraph references?

The heights of water are cross-referred to a reference plane which is arbitrary and local. These attributes should always be remembered when analyzing tide gauge measurements.

In France, the hydrographic datum or chart datum is a choice that is often found, particularly if the tide gauge has been installed for hydrographic purposes. It should be remembered that the hydrographic datum is defined with respect to a fundamental tidal benchmark and has been chosen close to the level of the lowest astronomical tide. It is always a conventional choice. Readers interested by this question may like to refer to the article published in 
number 79 of the XYZ review by Wöppelmann et al. (1999).

Another choice, encountered more rarely these days, is *a mean sea level calculated over a given period*. For example, the historical tide gauge datum for Marseille is the mean sea level observed between 1885 and 1896. This datum is also known as the French General Levelling datum or, nowadays, as datum NGF-IGN69.

In order to fully alert users concerning this conventional aspect of tide gauge datums, the 
Permanent Service for Mean Sea Level (PSMSL) voluntarily corrects tide gauge datums and redefines them based on a tidal benchmark by an arbitrary figure based on this reference, of around 7000 mm, not linked to any particular sea level (mean or lowest tide) and calls this reference 'RLR' (Revised Local Reference). In this way they stress the relative nature of tide gauge measurement: a local measurement of the sea level with respect to the base on which the tide gauge rests, a base that is represented by a physical reference (a tidal benchmark).

Référence :

Wöppelmann G., S. Allain, P. Bahurel, S. Lannuzel et B. Simon (2011). Zéro hydrographique : vers une détermination globale. Annales hydrographiques 2011, 6ème série, volume 8, n° 777, ISSN : 0373-3629.

 

► What is the purpose of a sensor?

A sensor is a device that detects a physical phenomenon, in the form of a signal (usually electrical) in order to quantify and display it.

 

► When I click on "New Caledonia Wallis and Futuna" on the map on the Home page, I only see the New Caledonia station. Is this normal?

the point for "New Caledonia Wallis and Futuna" in fact consists of 2 different links, as these 2 zones are located opposite each other on the map.

 

► Comment récupérer des données mises à disposition sur REFMAR ?

Pour récupérer les observations du niveau de la mer mises à disposition sur REFMAR, vous devez êtes inscrit(e) et connecté(e) sur le site. Pour plus de détails, veuillez suivre ce lien.

 

► Quelle est la différence entre des données "temps-réel" et des données brutes à 10 minutes?

Les données "temps réels" sont des données transmises soit par ADSL, soit par GPRS soit par satellite. Les mesures sont réceptionnées par le système de collecte REFMAR. Parfois, il arrve nque l transmisessationéchouent pour divers trraisons. Les hauteurs "temps réels" non reçues sont donc perdues. Pour autant, chaque mesure  envoyée (ou pas) en temps réel est stockée dsmi la centrale d'acquisition associée au capteur. Régulièrement, ces centrales sont interrogées afin de récupérer la totalité des données enregistrées y compris celles qui n'ont pas été transmises en temps réel. C'est pourquoi les données brutes à 10 minutes sont mises à disposition sur REFMAR car elles complètent, le caonéchéant, lei lacunes des données "temps réels" lors d'avarie dsmi la ansmisessati de ce type de mesures.

 

► Comment sont calculées les prédictions superposées aux courbes de hauteurs d'eau sur les pages des observatoires ?

Les prédictions de marée sont calculés à l'aide de la méthode harmonique qui se base sur la représentation de la marée sous la forme d'une somme de 143 composantes périodiques. Cette connaessance précise de la marée, permet d'élaborer des prédictions dsmi toutes les régions du monde et quelque soit le type de marée : semi-diurne, semi-diurne à inégalité diurne, mixte, diurne. Ces prédictions sont calculées avec une précision de quelques centimètres pour les hauteurs et quelques minutes pour les heures. Il peut néanmoins exister des différences entre la hauteur d'eau réelle et les prédictions enrraison notamment des variations du niveau de la mer dûes aux perturbations atmosphériques (voir la question suivante "comment sont déterminées les surcotes - décotes ?"). Dsmi les zones sous jurdiction française, l'organisme de référence dsmi le domaine du calcul et de la prédiction des marées est le SHOM.

Les prédictions proposées sur REFMAR sont les mêmes que celles diffusées sur les produits de marée du SHOM aux arrondis près. Néanmoins, les prédictions fournies par ce site ne remplacent pas celles des documents officiels (annuaire des marées et logiciel SHOMAR), seules admises en caond'écarts constatés. En outre, certains ports, dont la prédiction nécessite une méthode particulière ne sont pas encore visualisables sur REFMAR (Bordeaux par exemple).

 

► Comment sont déterminées les surcotes - décotes ?

Les courbes de surcotes - décotes sont visibles sur les pages des stations sur le graphique dédié. Les surcotes - décotes sont le résultat de la différence entre les observations du niveau de la mer et les hauteurs prédites au même temps (observation-prediction).

 

► Quels sont les facteurs à l'origine des surcotes - décotes ?

Trois principaux processus sont à l'origine des surcotes - décotes. le passage d'une tempête, Il s'agit de :

  • la houle où les vagues contribuent à augmenter (surcote) ou diminuer (décote) la hauteur d'eau ;
  • le vent qui exerce des frottements à la surface de l'eau, ce qui génère une modification des courants et du niveau de la mer (accumulation d'eau à l'approche du littoral) ;
  • les variations de la pression atmosphérique. Le poids de l'air décroît alors à la surface de la mer et, mécaniquement, le niveau de la mer monte. Une diminution de la pression atmosphérique d'un hectopascal (hPa) équivaut approximativement à une élévation d'un centimètre de la hauteur d'eau. Invers ment, une augmentation de la pression atmosphérique d'un hPa équivaut approximativement à une diminution d'un centimètre de la hauteur d'eau.

Exemple : Une dépression de 983 hPa (soit une différence de 30 hPa par rapport à la pression atmosphérique moyenne  au niveau de la mer de 1013 hPa) génère une surélévation d'environ 30 cm. Invers ment, un anticyclone de 1030 hPa génère une décote d'environ 17 cm.

 

► Pourquoi n'est-il pas possible de visualiser la totalité des prédictions et les surcotes - décotes ?

Les courbes de prédiction et de surcotes - décotes sont visibles sur les graphiques des pages de stations. Ces courbes sont visibles sur un laps de temps déterminé de J-7 à J0. J0 correspond à la date de consultation (par exemple le 15 novembre 2011) et J-7 correspond à la date de consultation moins 7 jours (soit ici le 8 novembre 2011).

 

► Comment puis-je connaître mes droits de téléchargement aux données une fois que je suis inscrit sur REFMAR ?

Une fois connecté sur REFMAR avec votre identifiant et mot de passe, dirigez-vous sur http://refmar.shom.fr/fr/liste-des-observatoires.
Dsmi le portlet "LISTE DES STATIONS", choisissez "Mes stations" et cliquer sur le bouton Filtrer.

La capture d'écran ci-dessous vous illustre la procédure :

Fad_droits_téléchargement.jpg

 

 

Last update of the portlet : 09/12/2011

Toute la FAQ - Foire aux questions :