Contribution française au système d'alerte aux tsunamis dans l'Océan Indiens (SATOI - CNATOI)

Le projet fait suite au tsunami du 26 décembre 2004 dans l'Océan Indien et vise notamment à mettre à niveau les réseaux d'observation sismique et marégraphique maintenus par la France dans la région pour l'acquisition et la diffusion de données en temps réel, leur permettant de s'insérer dans le système régional d'alerte construit sous l'égide de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l'UNESCO. L'un des objectifs est de renforcer les capacités d'expertise et les outils du Centre National de la Réunion d'Alerte aux Tsunami dans l'Océan Indien (CNATOI).

 

De nouveaux observatoires marégraphiques français installés ou modernisés dans l'Océan Indien

Le projet a permis à ce jour au SHOM de réaliser l'installation de nouveaux marégraphes contribuant au système d'alerte à la Pointe des Galets (La Réunion), Sainte-Marie (La Réunion), Dzaoudzi (Mayotte), Toamasina (Madagascar) et au LEGOS d'adapter la transmission du marégraphe de Kerguelen du réseau ROSAME.

 

Pour en savoir plus

 

 

Dernière mise à jour du portlet : 17/01/2014