Construction et analyse de séries cohérentes du niveau de la mer

D'après la Commission Océanographique Intergouvernementale de l'UNESCO (1985), "le fondement de toute analyse scientifique du niveau de la mer repose sur de longues séries de mesures très soigneuses". Les études montrent que des séries temporelles de plus de 60 ans sont indispensables pour tirer des tendances à long terme sur les composantes du niveau marin comme :

  • l'évolution du niveau moyen de la mer (accélération ?) ;
  • l'évolution et amélioration des niveaux extrêmes ;
  • l'évolution des ondes de marée et des effets météorologiques ;
  • la variabilité spatiale et temporelle des tendances du niveau de la mer.

Malheureusement, les longues séries marégraphiques sont rares. Pourtant, des données analogiques de hauteur d'eau existent comme en France où le potentiel d'archives marégraphiques papier est considérable.

 

Etudes niveau de la mer

 

Questions sur la qualité et sur l'exploitation des données analogiques de hauteur d'eau historiques

Pour répondre à ces questions, il convient de numériser les données anciennes (au moins en partie) qui se trouvent, pour l'heure, sous forme analogique (marégramme papier, registre papier) puis de les traiter et de les analyser. S'ensuit un long processus pour construire une série homogène du niveau de la mer, à partir de jeux de mesures hétérogènes. Les études de reconstruction déjà menées (détaillées ci-dessous) démontrent la qualité des données analogiques numérisées.

 

Jalons successifs pour la construction d'une série homogène du niveau de la mer

Les étapes successives pour la réalisation d'une série homogène du niveau de la mer sont :

  1. Recherche des archives marégraphiques ;
  2. Numérisation des données ;
  3. Recherche dans les métadonnées des références en hauteurs et en temps des mesures ;
  4. Homogénisation en hauteurs et en temps des valeurs numérisées respectivement en exprimant les hauteurs d'eau par rapport au zéro hydrographique (classiquement) et le temps au Temps universel coordonné (UTC) ;
  5. Application des contrôles qualités types : vérification du calage en temps et en hauteur ;
  6. Recherche le cas échéant, d'explication dans les métadonnées. Par défaut, les données "douteuses" sont écartées.

 

Reconstruction de la variabilité régionale du niveau de la mer en combinant des données marégraphiques avec les structures spatiales propres de l'océan déduites des modèles d'océan

La reconstruction de la variabilité régionale du niveau de la mer dans le passé (antérieur à période altimétrique, 1993) est possible en combinant des données marégraphiques avec les structures spatiales propres de l'océan déduites des modèles d'océan. Cette méthode permet de reconstruire le niveau de la mer en 2 dimensions depuis 1950, sur la majeure partie du globe, avec une résolution proche de celle de l'altimétrie spatiale.

 

Prestations et expertises offertes par le SHOM

 

Le SHOM peut vous proposer des prestations et expertises sur mesure en fonction de vos besoins et en relations avec les archives marégraphiques. N'hésiter pas à nous contacter pour plus d'information : mda@shom.fr.

 

Référence

 

Pour en savoir plus

 

Autres reconstructions dans le monde

 

Dernière mise à jour de la page : 23/03/2015

D'autres séries marégraphiques reconstruites :

Liste des programmes, projets et reconstructions de données marégraphiques à découvrir ici