Sea Level Station Monitoring Facility (UNESCO/COI)

Le service de visualisation temps réel développé par la COI a pour objectifs :

  • de fournir un aperçu du statut opérationnel des réseaux marégraphiques temps réel (il permet d'évaluer rapidement la disponibilité et la performance de chaque station, de connaître le type de transmission utilisée et le délai de mise à disposition des données temps réel) ;
  • de fournir un service de visualisation des données brutes acquises par les marégraphes temps réel.

 

logo_UNESCO-COI.png

 

 

Comment accéder aux données en temps réel

 

Le choix de visualisation des données marégraphiques est simple : un système cartographique permet de choisir la station de son choix.

Cliquer sur la carte pour accéder au portail de la COI - sea level monitoring facility

Etat du réseau le 24/07/2012. Cliquez sur l'onglet « Map » dans l'adresse http://www.ioc-sealevelmonitoring.org/ pour une vue actualisée de l'état du réseau.

 

Visualisation des données marégraphiques

 

Une fois la station choisie sur la carte (dans l'exemple Saint-Malo), vous accédez aux dernières observations à la minute.

Données du marégraphe de Saint-Malo (cliquer sur la figure pour l'agrandir)

Exemple : données du marégraphe de Saint-Malo le 03/06/2010

 

Origine du portail

 

Ce site a été initialement développé pour les stations déployées en Afrique en collaboration entre le projet ODINAFRICA du IODE et le Flanders Marine Institute (VLIZ). Le site a ensuite été étendu à la surveillance mondiale des stations marégraphiques temps réel participant à des programmes de la COI :

  • GLOSS (Global Sea Level Observing System Core Network) ;
  • Les systèmes d'alerte aux tsunamis développés sous l'égide de la COI : le système d'alerte aux tsunamis dans l'Océan Indien (SATOI), le système d'alerte aux tsunamis en Atlantique Nord-Est et Méditerranée (SATANEM), le système d'alerte aux tsunamis dans les Caraïbes (SATCAR), le système d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique (PTWS).

 

Diffusion des stations françaises

 

En Août 2012, les marégraphes français diffusant leurs données en temps réel sur ce site sont :

  • Ajaccio, Arcachon Eyrac, Boucau-Bayonne, Boulogne-sur-Mer, Brest (GLOSS), Calais, Concarneau, Dzaoudzi [Mayotte] (GLOSS), Centuri, Cherbourg, Concarneau, Dieppe, Dunkerque,  Fort-de-France [Martinique], Fos-sur-Mer, La Figueirette, Ile Rousse,  Ile d'Aix, La Rochelle, Le Conquet, Le Crouesty, Le Havre, Les Sables d'Olonne, Marseille (GLOSS), Nice, Nouméa [Nouvelle-Calédonie], Pointe-à-Pitre [Guadeloupe], Pointe-des-Galets [La Réunion] (GLOSS), Port-Bloc, Port-Ferréol, Port-Tudy, Port-Vendres, Roscoff, Saint-Malo, Saint-Nazaire, Sainte-Marie [Ile de la Réunion], Saint-Pierre [Saint-Pierre et Miquelon], Sète, Socoa, Solenzara et Toulon pour les marégraphes opérés par le SHOM ;
  • Saint-Paul (GLOSS) et Kerguelen (GLOSS) dans les TAAF sont opérés par le LEGOS ;
  • Rikitea (GLOSS), Nuku Hiva (GLOSS), Papeete (GLOSS) en Polynésie Française sont opérés par le CEA/LDG, l'Université de Hawaii et le SHOM ;
  • Vairao, Rangiroa, Tubaï, Huahine et Rikitea_Wharf en Polynésie Française sont opérés par l'Université de Polynésie française et le SHOM ;
  • Hienghene, Lifou, Maré, Ouinné est opéré par le Délégation générale à l'Outre Mer, le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie et le SHOM ;
  • Leava est opéré par le Secrétariat Permanent pour le Pacifique et le SHOM ;
  • Hiva Oa est opéré par le CEA/LDG ;
  • La Désirade est opéré par l'IPGP.
Liste des marégraphes français présent sur le portail de la COI

Observatoires marégraphiques français présent sur le portail mis en place par la COI

 

Pour en savoir plus

 

 

 

Dernière mise à jour de la page : 09/08/2012

Liste des programmes internationaux :

Liste des programmes, projets et reconstructions de données marégraphiques à découvrir ici