Comment étalonner les hauteurs d'eau  mesurées par un marégraphe ?

Marégraphe de Papeete
 

Il s'agit de mesures de hauteur d'eau effectuées simultanément par le marégraphe et par un dispositif considéré comme étalon, souvent une sonde manuelle (sonore ou lumineuse).

Ces mesures de contôle ou d'étalonnage sont généralement pratiquées au voisinage de la pleine mer et de la basse mer.

Lorsque ces mesures sont conduites pendant un cycle de marée complet (12h25), elles permettent de construire un diagramme de Van de Casteele. La forme de ce diagramme est très instructive ; elle permet d'évaluer les performances du marégraphe et de déceler des défauts de fonctionnement. Ce type de contrôles est recommandé par la COI/UNESCO. Les travaux de recherche menés récemment par l'équipe SHOM/GRGS et l'Université de la Rochelle ont conduit à généraliser ce type de contrôle complet aux marégraphes modernes.

 

Les résultats des mesures de contrôle 'in situ' sont directement intégrés dans les pages correspondant au marégraphe concerné. Les missions de contrôle font généralement l'objet d'un rapport dans lequel figure le résultat de l'exploitation des mesures d'étalonnage (diagramme de Van de Casteele).

 

 

Références

 

Dernière mise à jour de la page : 14/11/2012