Glossaire relatif à la marégraphie

Le glossaire suivant présente les termes et acronymes usités au travers des pages du portail REFMAR.

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

A

  • Admittance : réponse, fonction de la fréquence, de l'océan à l'action de la force génératrice.
  • Âge de la marée : intervalle de temps entre la syzygie et le maximum de marnage qui suit.
  • ALLENVI : Alliance pour l'environnement.
  • Altimérie : mesure de la hauteur d'eau à l'aide de techniques spatiales.
  • Amplitude : différence entre la hauteur d'une pleine mer ou d'une basse mer et le niveau moyen. Ce terme est souvent utilisé à tort pour désigner le marnage.
  • Amplitude de courant : vitesse maximum au cours d'un cycle de marée.
  • Analyse spectrale : localisation dans l'échelle des fréquences des signaux relatifs aux variations temporelles d'une grandeur observée.
  • Analyse harmonique : calcul des constantes harmoniques de la marée.
  • Angle horaire : angle qui fait le demi-plan méridien du lieu avec le demi-plan méridien de l'astre, compté vers l'astre dans le sens trigonométrique rétrograde.
  • Année tropique : période de révolution du soleil sur son orbite de point vernal à point vernal.
  • Anomalie vraie : angle que fait la direction du soleil vrai avec celle du périphélie.
  • Anomalie moyenne : angle que fait la direction du soleil moyen avec celle du périphélie.
  • Argument littéral : nombre argument dans lequel les chiffres ont été remplacés par des lettres.
  • Ascension droite : angle que fait le plan méridien de l'astre avec le point vernal, compté positivement vers l'astre dans le sens trigonométrique direct.
  • Atlas de courant : représentation cartographique des champs de courant de marée à différentes heures.
  • Axe des pôles : axe de rotation de la terre.

 

B

  • Basse mer : niveau le plus bas atteint par la mer au cours d'un cycle de marée.
  • BHI : Bureau Hydrographique International
  • Bruit : composante de la grandeur observée inaccesible à l'analyse harmonique.

 

C

  • Capteur : dispositif permettant de détecter, en vue de le quantifier et de le représenter, un phénomène physique sous la forme d'un signal (généralement électrique).
  • CCI :  Chambre de Commerce et de l'Industrie.
  • CEA/LDG : Commissriat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives / Laboratoire de Détection et de Géophysique.
  • Célérité : vitesse de propagation de l'onde de marée.
  • CENALT : Centre national d'alerte aux tsunamis
  • CETE :  Centre d'études techniques de l'équipement.
  • CETMEF : Centre d'Etudes Techniques Maritimes Et Fluviales
  • CG : Conseil Géneral
  • CGC : Commission de gestion de configuration
  • CGEDD : Conseil général de l'environnement et du développement durable
  • CIIT : Centre internantional d'information sur les tsunamis
  • CIL :  Correspondant Informatique et Libertés.
  • Circulation littorale : résultante du courant de pente et du courant de dérive à proximité de la côte.
  • CIMER : Comité interministériel de la mer
  • CNES : Centre National d'Etudes Spatiales
  • CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
  • COI : Commission océanographique intergouvernementale.
  • Coefficient : mesure de l'amplitude de la marée rapportée à l'unité de hauteur.
  • Coefficient géodésique : élément de l'expression du potentiel générateur ne dépendant que de la latitude.
  • Composante d'interaction : composante harmonique générée par les effets non linéaires de la réponse de l'océan à la force génératrice.
  • Composante harmonique : onde élémentaire de marée, définie par sa fréquence, son amplitude et sa phase.
  • Composante radiationnelle : (anglicisme) par opposition aux composantes gravitationnelles, composantes issues de l'action radiationnelle du soleil.
  • Concordances; concordance par espèce : technique d'analyse et de prédiction de la marée faisant intervenir les relations entre les éléments d'un port de référence et d'un port secondaire.
  • Constante harmonique : l'amplitude et la situation d'une composante harmonique sont les constantes harmoniques de cette composante.
  • Coordonnées géographiques : latitude et longitude terrestre.
  • Correction nodale : correction à appliquer aux constantes harmoniques pour tenir compte des variations des éléments de l'orbite lunaire.
  • Courant de dérive : courant généré par le vent.
  • Courant de marée : composante horizontale de l'action gravitationnelle de la lune et du soleil.
  • Courant de flot ou flot : courant accompagnant la marée montante.
  • Courant de jusant ou jusant : courant accompagnant la marée descendante.
  • Courant de pente : courant généré par la pente de la surface libre, hors de l'action de la marée.
  • Courbe de marée : représentation graphique des variations de hauteurs d'eau.
  • CR : Conseil Régional
  • CRATANEM : Centre régional d'alerte aux tsunamis pour l'Atlantique Nord-Est est la Méditerranée

 

D

  • DDE : Direction Départementale de l'Equipement
  • DDEA 14 / SRAN : Direction Départementale de l'Equipement et de l'Agriculture du Calvados / Service Réglementation et activités nautiques
  • DDTM :  Direction Départementale des Territoires et de la Mer
  • Déchet : période diminution de l'amplitude.
  • Décote : Hauteur d'eau mesurée inférieure au niveau de la mer prédit au même instant.
  • Déclinaison : angle que fait la direction de l'astre avec le plan de l'équateur.
  • DéGéOM : Délégation générale de l'Outre-Mer
  • Données historiques ou métadonnées : Données marégraphiques au format non numérique
  • DGEC/ONERC : Direction générale de l'énergie et du climat / Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique
  • DGM : Direction générale de la météorologie (Madagascar)
  • DGPR : Direction générale de la prévention des risques
  • Distance polaire : complément à 90° de la déclinaison.
  • Distance zénithale : angle que fait la direction du zénith avec la direction de l'astre.
  • Distance zénithale géocentrique : distance zénithale ramenée au centre de la terre.
  • DM973 : Direction de la mer de Guyane.
  • DMS : Demande de mise en service
  • DMSOI : Direction de la Mer Sud Océan Indien
  • DRE : Direction régionale de l'équipement
  • DREAL - LR : Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement - Languedoc-Roussillon
  • DSC : Direction de la Sécurité Civile

 

E

  • Échelle de marée : planche graduée servant à lire directement la hauteur de la marée par rapport au "zéro de l'échelle", situé de préférence au zéro hydrographique.
  • Écliptique : orbite de la Terre autour du Soleil, ou orbite apparente du Soleil vue de la Terre.
  • Ellispsoïde : surface mathématique définissant un système géodésique à partir des positions relatives de points situés à la surface de la terre.
  • Équateur : grand cercle terrestre contenu dans le plan perpendiculaire à l'axe des pôle.
  • Équation du temps : différence entre le temps moyen et le temps vrai.
  • Espèce : ensemble des composantes dont les fréquences sont voisines d'un nombre donné de cycles par jour lunaire. On distingue les espèces longue périodes, diurne, semi-diurne, etc.
  • Estran : Bande côtière comprise entre les niveaux atteints par les plus hautes mers et les plus basses mers.
  • Établissement du port : heure (temps vrai) de la pleine mer un jour de syzygie qui aurait eu lieu à midi vrai.
  • Établissement moyen : retard moyen de l'instant de la pleine mer par rapport au passage de la lune au méridien.
  • Étale : intervalle de temps pendant lequel le niveau de la mer reste sensiblement stationnaire, on parle, selon le cas, d'étale de basse mer et d'étale de pleine mer.
  • EuroGOOS : European Global Ocean Observing System

 

F

  • FAQ : Frequently Asked Questions (ou Foire Aux Questions en français)
  • Flux : synonyme de montant.
  • Force génératrice : résultante de la force d'attraction gravitationnelle exercée par les astres sur un point de la Terre et de la force d'inertie d'entrainement d'un référentiel lié à la Terre.

 

G

  • Géoïde : surface équipotentielle de la pesanteur terrestre.
  • GLOSS : The Global Sea Level Observing System
  • GOES : Geostationary Operational Environmental Satellites
  • GPM : Grand Port Maritime

 

H

  • Hauteurs réduites : grandeurs périodiques, résultats d'une interpolation de hauteurs observées pour le calcul des vecteurs réduits.
  • HCR/DDPC-PF : Haut commissariat de la République de Polynésir française / Direction de la Défense et de la Protection Civile - Polynésie française
  • HCR/DSC-NC : Haut commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie / Direction de la Sécurité Civile - Nouvelle-Calédonie
  • Houle : agitation de la surface de l'eau, comportant une crête régulière qui se propage à peu près dans la même direction que les autres. Lorsqu'une périodicité parfaite est atteinte, on parle de houle, la houle étant un ensemble de vagues identiques et régulières. En l'absence de toute organisation claire, on parle de clapot.

 

I

  • IBI-ROOS : Ireland-Biscay-Iberia Regional Operational Oceanographic System
  • IDSC : Inspection de la défense et de la sécurité civile
  • IFREMER :  Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la MER
  • IGA : Inspection générale de l'administration
  • IGF : Inspection générale des finances
  • IGN :  Institut national de l'information géographique et forestière
  • IIW : Institution interdépartementale des wateringues
  • INPI : Institut national de la propriété industrielle
  • INSU : Institut National des Sciences de l'Unviers
  • IPEV : Institut polaire français Paul Émile Victor
  • IPGP : Institut de physique du globe de Paris
  • IRD : Institut de Recherche pour le Développement
  • IRSN : Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire
  • ISDR : International Strategy for Disaster Reduction
  • ITRS : International Terrestrial Reference System, système de coordonnées géodésiques.

 

J

  • JMA : Japan Meteorological Agency
  • JODC : Japanese Oceanographic Data Center
  • Jour sidéral : période de rotation terrestre de point vernal à point vernal.
  • Jour solaire : période de passage au centre du soleil d'un demi-plan méridien lié à la Terre.

 

L

  • Latitude : angle que fait la direction de la verticale du lieu avec le plan de l'équateur.
  • Latitude écliptique : angle que fait la direction de l'astre avec le plan de l'écliptique.
  • LEGOS : Laboratoire d'Études en Géophysique et Océanographie Spatiales.
  • Ligne cotidale : courbe tracée sur une carte, passant par tout les points où la pleine mer à lieu à la même heure.
  • Longitude : angle que fait le demi-plan méridien du lieu avec le méridien origine (méridien de Greenwich).
  • Longitude écliptique : angle que fait la projection orthogonale sur l'écliptique de la direction de l'astre, avec la direction du point vernal.
  • Longitude moyenne : longitude écliptique d'un astre ou d'un élément de son orbite. cette appellation est impropre (il ne s'agit pas de la moyenne des longitudes), mais est consacrée par l'usage.

 

M

  • Maillage : découpage d'une zone en éléments géométriques simples en vue d'une modélisation mathématique.
  • Marée : mouvement à allure périodique du niveau de la mer, dû aux effets de l'action gravitationnelle de la Lune et du Soleil.
  • Marée diurne : une pleine mer et une basse mer par jour ; les composantes semi-diurnes sont négligeables.
  • Marée mixte : tantôt deux pleines mers et deux basses mers par jour, tantôt une seule pleine mer et basse mer par jour ; les composantes diurnes sont dominantes.
  • Marée semi-diurne : deux pleines mers et deux basses mers par jour ; les composantes diurnes sont négligeables.
  • Marée semi-diurne à inégalités diurnes : deux pleines mers et deux basses mers par jour ; les composantes semi-diurnes sont dominantes.
  • Marégraphe : appareil servant à enregistrer les mouvements verticaux de la mer.
  • Marégramme : graphique représentant les variations du niveau de la mer, en un lieu, en fonction du temps.
  • MARIS : Marine Observations Service.
  • Marnage : Différence de hauteur entre une basse mer et une pleine mer successives.
  • Mascaret : vague accompagnant le flot, observé dans certains estuaires.
  • MEDDTL : Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement
  • MESR : Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche
  • Méthode de la réponse : technique d'analyse et de prédiction de la marée à partir des admittances.
  • MIOMCTI : Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration
  • Mois lunaire : appelé également révolution synodique intervalle, de temps entre deux pleines lunes et deux nouvelles lunes.
  • Morte-eau : minimum de marnage.
  • Moindres carrés : méthode de calcul permettant d'obtenir une estimation otpimale d'un signal déterministe en présence de bruit.
  • Montant : intervalle de temps entre une basse mer et la pleine mer suivante. Synonyme : marée montante, montée, flux.

 

N

  • Nadir : direction de la verticale vers le bas ; opposé au zénith.
  • Niveau de mi-marée : moyennes des pleines mers et des basses mers.
  • Niveau moyen : résultat d'un filtrage numérique des hauteurs observées tendant à éliminer les composantes sinusoïdales.
  • Noeud ascendant : point d'intersection de l'orbite lunaire et de l'écliptique dans le sens du mouvement de la Lune de l'hémisphère Sud à l'hémisphère Nord.
  • Nombre argument : méthode de désignation des composantes de marée, à l'aide d'un nombre de 6 chiffres permettant d'identifier les paramètres astronomiques dont elles sont issues et d'en deduire leur période.
  • Nombre argument étendu : nombre de Doodson auquel à été adjoint un 7ème chiffre précisant si l'argument angulaire est associé à un sinus ou un cosinus positif ou négatif.
  • Nombre de Doodson : autre appellation du nombre argument.
  • NOOS : North West european shelf Operational Oceanographic System
  • NUNIEAU : NUmérisation des NIveaux d'EAU
  • NOAA : National Oceanic and Atmospheric Administration
  • NTC : National Tidal Center

 

O

  • Observatoire : organisation mise en place pour étudier des phénomènes, des évènements, les hommes et leurs activités et en tirer des remarques et des réflexions.
  • Observatoire de marée : site d'observation de la marée incluant l'appareil enregistreur appelé marégraphe, l'échelle de marée et les repères de nivellement placés à proximité.
  • OCA : Observatoire de la Côte d'Azur
  • OELR : Office de l'eau de La Réunion
  • ONERC : Observatoire National sur les Effets du Réchauffment Climatique
  • OPECST : Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques

 

P

  • Perdant : période pendant laquelle le niveau d'eau diminue.
  • Périgée : point de l'orbite le plus proche d'un foyer.
  • Pieds de pilote : marge de sécurité pour tenir compte des variations aléatoires du niveau d'eau.
  • Plan méridien : plan contenant l'axe des pôles.
  • Pleines et basses mers : extremums de la courbe de marée.
  • PNA : Ports Normands Associés.
  • Points amphidromiques : point situé en mer autour duquel semble tourner l'onde de marée.
  • Point équinoxial : intersection du plan de l'écliptique et de l'équateur.
  • Point vernal : point equinoxial de primtemps.
  • Polynômes de Legendre : polynômes orthogonaux. Le potentiel générateur s'exprime sous la forme d'une série de polynômes de Legendre.
  • Portlet : un portlet est une application informatique que l'on trouve dans le portail REFMAR, qui sert de conteneur. C'est un objet qui affiche un bloc d'informations. Un portlet traite les requêtes d'une tâche ou d'un service donné et génère dynamiquement le contenu Web affiché à l'utilisateur. Les portlets permettent de fournir toutes sortes de services généralistes ou spécialisés. Par exemple, la page html d'un observatoire contient les portlets suivants : "Etat de la station", "Telechargements", "Recherche", "documentation", "Histoire de la station", "Feuille d'information", "Dernières données disponibles", "Carte de détail de la station", "Galerie d'images", "Journal de bord".
  • Potentiel générateur : grandeur scalaire dont dérive la force génératrice.
  • PSMSL : Permanent Service for Mean Sea Level
  • Puits de tranquillisation : Dispositif d'un observatoire de marée destiné à aplanir le plan d'eau et à atténuer les mouvements rapides dus aux vagues et à la houle.

 

Q

  • Quadrature : position de la Lune et du Soleil quand leurs directions par rapport à la Terre forment un angle droit (terme général pour premier quartier et dernier quartier).

 

 

R

  • RAM : Références altimétriques maritimes
  • Reflux : synonyme de perdant et de marée descendante.
  • REFMAR : Réseaux de référence des observations marégraphiques.
  • Règle de Proctor : construction géometrique de la force génératrice de la marée.
  • Règle des sixièmes : méthode expéditive de calcul de courant connaissant son amplitude et l'heure du maximum.
  • Repère absolu : repère Galiléen (sans accélération).
  • Revif : période durant laquelle l'amplitude de la marée augmente entre une morte-eau et une vive-eau.
  • Révolution sidérale : temps nécessaire pour que la longitude moyenne de la Lune, comptée à partir d'un équinoxe fixe, augmente de 360°. Elle est égale à 27j 7h 43min.
  • Révolution synodique : appelée également mois lunaire intervalle de temps entre deux pleines Lunes et deux nouvelles Lunes.
  • RONIM : Réseaux d'observation du niveau de la mer (SHOM)
  • ROSAME : Réseau d'Observation Subantarctique et Antarctique du niveau de la MER (LEGOS)

 

S

  • Saros : période de 6585,3211 jours correspondant à 223 lunaisons. Au terme de cette période, la Lune, le Soleil, le noeud de l'orbite lunaire et le périgée lunaire se trouvent à peu près dans la même situation relative.
  • SATANEM : Système d'Alerte aux Tsunamis en Atlantique Nord-Est et Méditerranée.
  • SATOI : Système d'Alerte aux Tsunamis dans l'Océan Indien
  • SCHAPI : Service Central d'Hydrométéorologie et d'Appui à la Prévision des Inondations
  • Seiche : Les seiches sont des oscillations stationnaires dans un bassin fermé ou semi-fermé. Elles se manifestent par des oscillations de la hauteur d'eau, dont l'amplitude et la période varient selon la configuration du bassin. L'amplitude des seiches peut varier considérablement d'un port à l'autre. Elles se produisent dans de nombreux ports, mais restent souvent peut perceptibles car de faible amplitudes
  • SGMer : Secrétariat Général de la MER
  • SHC : Service Hydrographique Canadien
  • SHOM : Service Hydrographique et Océanographique de la Marine
  • Situation : retard, mesuré en angle entre le maximum de la composante et le maximum d'action de l'élément correspondant du potentiel générateur. Cette notion a été généralisée pour les composantes d'interaction.
  • SMT : Système Mondial de Télécommunication
  • SOERE : Système d'Observation et d'Expérimentation, sur le long terme, pour la Recherche en Environnement.
  • Soleil moyen : astre fictif ayant la même période de révolution apparente que le soleil vrai, mais animé d'un mouvement uniforme. Le temps moyen varie de 0 à 24 heures depuis le passage du Soleil moyen au méridien supérieur.
  • Solstices : maximums de déclinaison des astres.
  • SO-INSU : Service d'Observation - Institut National des Sciences de l'Univers
  • Sonde lumineuse : ruban gradué généralement métallique, équipé d'un dispositif indiquant par un signal lumineux le contact de son extrémité avec la surface de l'eau.
  • SONEL : Système d'observation des variations du niveau de la mer à long terme
  • SPC-GD : Service de prévision des crues - Grand Delta
  • SPC-LA : Service de prévision des crues - Littoral Atlantique
  • SPC-SACN : Service de prévision des crues - Seine Aval - Côtiers Normands
  • SPC-VCB : Service de prévision des crues - Vilaine-Côtiers Bretons
  • Spectre : représentation graphique des modules des composantes spectrales.
  • Sphère des fixes : système de représentation dans lequel les astres sont repérés par leur direction sur une sphère fixe par rapport aux étoiles.
  • Surcote : Hauteur d'eau mesurée supérieure au niveau de la mer prédit au même instant.
  • Surface moyenne océanique : surface des océans déterminée par altimétrie spatiale.
  • Syzygie : moment où les plans méridiens de la Lune et du Soleil sont confondus. Il correspond à une pleine Lune ou une nouvelle Lune.

 

T

  • TAAF : Terres australes et antactiques françaises.
  • Temps civil : temps moyen augmenté de 12 heures.
  • Temps moyen : échelle de temps uniforme définie par le Soleil moyen. Un jour de temps moyen a par définition une durée égale à 24 heures.
  • Temps universel : temps civil de Greenwich. Son sigle est TU.
  • Temps vrai : angle horaire du Soleil vrai.
  • TFR : Transformée de Fourier Rapide. Technique de représentation d'un signal temporel dans le domaine spectral.
  • Tsunami : série d'ondes de longueur et de période extrêmement grandes qui se propagenr dans l'océan et sont généralement provoquées par des perturbations liées au déclenchement de séismes sous le fond de la mer ou à proximité ou encore série de vagues océaniques produites par une éruption volcanique, un séisme ou un glissement de terrain sous-marin (également appelées vagues océaniques sismiques et, plus communément, raz-de-marée). Ces vagues peuvent atteindre des dimensions colossales et traverser des bassins océaniques d'un bout à l'autre avec une faible perte d'énergie. Elles progressent comme des ondes de gravité ordinaires de période généralement comprise entre 5 et 60 minutes. Les vagues, dont la cambrure et la hauteur augmentent en approchant des eaux peu profondes, inondent les basses terrres et, lorsque la topographie sous-marine locale provoque une cambrure extrême, peuvent se briser et occasionner de graves dégâts. Les tsunamis n'ont aucun lien avec les marées ; l'appellation raz-de-marée, communément utilisée, est par conséquent totalement erronée. Source : Glossaire COI/CIIT.
  • Types de marée : marée diurne, marée mixte, marée semi-diurne et marée semi-diurne à inégalités diurnes (voir plus haut)

 

U

  • UH : Unité d'hydrométrie
  • UHSLC : University of Hawaii Sea Level Center
  • ULR : Université de La Rochelle
  • Unité de hauteur : demi-marnage de la marée de vive-eau moyenne d'équinoxe (marée semi-diurne) ou de solstice (marée diurne).
  • UPF : Université de Polynésie française

 

V

  • Vague : agitation de la surface de l'eau, comportant une crête régulière qui se propage à peu près dans la même direction que les autres. Lorsqu'une périodicité parfaite est atteinte, on parle de houle, la houle étant un ensemble de vagues identiques et régulières. En l'absence de toute organisation claire, on parle de clapot.
  • Vecteurs réduits : nombres complexes représentatifs des éléments  constitutifs d'une espèce (module et phase) à un instant donné.
  • Venturi : l'effet Venturi est une dépression créée par le resserrement des lignes de courant.
  • Verticale : direction du fil à plomb. On suppose, avec un degré d'approximation suffisant pour les problèmes relatifs à la marée, que la verticale coupe l'axe des pôles au centre de la Terre.
  • Vive eau : maximum de marnage.
  • Vive eau d'équinoxe : maximum d'amplitude de la marée semi-diurne, voisine des équinoxes.
  • Vive eau de périgée : maximum d'amplitude de la marée, voisine du passage de la Lune à son périgée.
  • Vive eau exceptionnelle : vive-eau semi-diurne équinoxiale de périgée.

 

X

 

Z

  • Zénith : direction de la verticale vers le haut (opposé du nadir).
  • Zéro des cartes : synonyme de zéro hydrographique.
  • ZH : Zéro Hydrographique.
  • Zéro hydrographique : encore appelé zéro des cartes, référence commune aux cartes marines et aux annuaires de marée à l'usage des navigateurs.

 

Une partie du Glossaire provient de l'ouvrage de B. Simon (2007) "La marée. La marée océanique côtière" des éditions de l'Institut océanographique.

 

Dernières mises à jour du portlet : 31/07/2012 : Ajout BHI, 19/03/2012 : Ajouts Tsunami, CIIT, 12/03/2012 : Ajouts Seiche, Venturi ; 04/01/2012 : Modification de l'acronyme IGN ; 16/12/2011. Ajout de DM973 ; 12/12/2011. Ajout de PORTLET