Installation d'un marégraphe à Toamasina Installation d'un marégraphe à Toamasina

Maximiser

Installation d'un marégraphe à Toamasina

 

Du 22 au 26 mars 2010, le SHOM a installé à Toamasina (Madagascar) un marégraphe permanent à l'occasion de l'escale du bâtiment hydro-océanographique Beautemps-Beaupré dans ce port. L'installation a été effectuée dans des infrastructures réalisées avec le soutien de l'UN-ISDR (International Strategy for Disaster Reduction) par la Direction Générale de la Météorologie de Madagascar et l'observatoire de marée sera géré par cet organisme.

Cette installation sur la côte Est de Madagascar a été effectuée dans le cadre de la contribution française au système d'alerte aux tsunamis dans l'Océan indien initiée en 2005. Cette initiative est pilotée par Météo France. Il s'agit de la troisième installation opérée par le SHOM pour ce programme et de la première au bénéfice d'un pays étranger après les installations de marégraphes à La Réunion en octobre 2007 et à Mayotte en novembre 2008. La mise en place du système d'alerte au tsunami dans l'océan Indien est effectuée sous l'égide de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO et fait suite à l'événement du 26 décembre 2004.

Le marégraphe de Toamasina transmet ses données via les satellites Meteosat et participe désormais au réseau de marégraphes qui alimentent en données les centres d'alerte régionaux et contribuent au système d'alerte par la confirmation de l'existence d'un tsunami. Ils permettent, en particulier lors de forts séismes, de confirmer l'arrivée d'une vague dans les régions ou pays potentiellement en alerte. Les données du marégraphe de Toamasina sont actuellement mises en ligne sur le site Internet de la COI (http://www.ioc-sealevelmonitoring.org/), qui fournit ainsi en temps quasi-réel une mesure des hauteurs d'eau de Toamasina toutes les minutes.

Cette action contribue aux efforts de consolidation du système opérationnel d'alerte au risque tsunami en Océan Indien. De plus, cela participe aussi à la meilleure compréhension du phénomène en alimentant la modélisation nécessaire pour sa prévention.

Outre son intérêt pour l'alerte tsunami et de nombreuses autres applications (dont la prédiction de marée et la mesure des surcotes cycloniques), ce marégraphe est désormais le seul en service à Madagascar et présente un enjeu pour la surveillance du niveau des mers dans cette partie de l'Océan Indien. Cette problématique est étudiée dans le cadre du programme mondial GLOSS (Global Sea Level Observing System).

Source : SHOM