Seiche dans le port de Royan durant la nuit du 15 au 16 février 2011 Seiche dans le port de Royan durant la nuit du 15 au 16 février 2011

Maximiser

Seiche dans le port de Royan durant la nuit du 15 au 16 février 2011

 

Les journaux sud-Ouest et Le Marin rapportent un phénomène ayant les caractéristiques d'une seiche de forte amplitude dans le port de Royan, qui a provoqué des dégâts durant la nuit du 15 au 16 février 2011.

Le phénomène est caractérisé par un fort courant dans l'entrée du port de plaisance de Royan, provoquant des dégâts au niveau de certains pontons et bateaux. Un précédent événement occasionnant des dégâts s'était produit lors de la nuit du 27 au 28 novembre 2006.

Ponton G du port de Royan
Ponton G du port de Royan
(photographie site Internet
journal Sud-Ouest, 16/02/2011)

Une analyse des données de hauteurs d'eau observées par le marégraphe de Royan et produites par le Service de prévision des crues (SPC) Littoral Atlantique a été réalisée (Le marégraphe numérique de Royan n'était pas encore en service en 2006) :

Maregramme Royan

La cadence des données analysées est de 5 minutes.

Les principales caractéristiques déduites du marégramme sont :

  • Hauteurs maximale de crête à creux de 1 mètre ;
  • Atténuation de moitié au bout de 4 heures ;
  • Fin de l'épisode au bout de 8 heures ;
  • Périodes des oscillations comprises entre 11-13 min.

Représentation du spectre :

Représentation du spectre

Représentation temps-fréquence :

Représentation temps-fréquence

Fréquences prépondérantes ( ↔ Périodes prépondérantes) des oscillations de la nuit du 15 au 16 février :

(1) 1,276 mHz ↔ 13 min (2) 1,354 mHz ↔ 12,3 min (3) 1,543 mHz ↔ 10,8 min (4) 0,950 mHz ↔ 17,5 min

Le phénomène de seiche à Royan présente ainsi une amplitude importante et une ampleur se rapprochant de la seiche de Port-Tudy (Ile de Groix), déjà documentée par ailleurs (Fleitour, 2004).

Exemple de seiche de 1m à Port-Tudy les 27 novembre 2006 et 15 février 2011 :

marégramme de Port-Tudy en novembre 2006

marégramme de Port-Tudy en novembre 2006

marégramme de Port-Tudy du 14 au 17 févier 2011

marégramme de Port-Tudy du 14 au 17 févier 2011

Ces phénomènes de seiches peuvent être liés au vent, à la pression atmosphérique et plus probablement dans le cas de Port-Tudy à des ondes longues générées par les vagues (Devaux, 2009 et Ardhuin et al, 2010).

On note ainsi qu'une forte houle a été observée dans la nuit du 15 au 16 février comme le montre le tracé sur le site Previmer des hauteurs significatives des vagues mesurées par la bouée Gascogne (opérée par UK Met Office et Météo-France) et distante de 170 milles marins du port de Royan :

Hauteur significative des vagues (bouée Gascogne)

Hauteur significative des vagues (bouée Gascogne)

Modélisation de la période et de la direction des vagues dominantes

Modélisation de la période et de la direction des vagues dominantes

 

 

References:            

  • -Sud Ouest, 17 February 2011,
  • -Le Marin, 25 February 2011,
  • -Sud Ouest, 29 & 30 November 2006,
  • -Devaux E. (2009). Analysis of seiches through the examination of tide gauge data. Graphic examination, frequency analysis and search for initiating elements. VA management of water and coastal flows, Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat, promotion 54. 68pp.,
  • -Fleitour J. B. (2004). Study relating to the seiche phenomenon at Port-Tudy (Groix). Project report at end of ENSIETA study. Host organisation: Morbihan Department Council, 105pp.,
  • -Pons F., Ph. Sergent, A. Lambert. (2008). Calculation of seiches using Refonde software, 10th National Seminar on Coastal Engineering – Civil Engineering, 14-16 October 2008, Sophia Antipolis,
  • -Ardhuin F., E. Devaux, L. Pineau-Guillou (2010). Observation and forecasting of seiches on the French Atlantic Coast , 11th National Seminar on Coastal Engineering – Civil Engineering 22-24 June 2010, Sables d'Olonne, pp. 1-8, DOI: 10.5150/jngcgc.2010.001-A.