Bilan français de la 12ème session du Groupe d'experts et workshops associés de GLOSS

          

logo_GLOSS.gif

logo_IOC.png

      

La XIIe session du groupe d'expert intergouvernemental du "Global Sea Level Observing System" GLOSS s'est tenue dans les locaux de l'UNESCO à Paris. A cette occasion, deux "workshops" sur les niveaux extrêmes et sur la surveillance par GPS des mouvements verticaux des sites marégraphiques étaient aussi programmés.

La France était représentée par l'Université de la Rochelle, le LEGOS et le SHOM.

Lors des différents ateliers, l'accent a été mis sur la nécessité et la standardisation du contrôle des données collectées au travers la publication par le groupe d'expert international d'un nouveau manuel dédié : Quality control of sea level observations.

L'importance de la numérisation et de la valorisation des marégrammes papier historiques, notamment en Afrique, a également été fortement rappelée pour soutenir les études climatiques à l'échelle des océans.

La délégation française a communiqué sur les dernières activités nationales (rapport 2011). Citons parmi les plus importantes : -
 SONEL a reçu le soutien des institutions françaises via sa labellisation SOERE pour une durée d'au moins 4 ans. A ce titre, le groupe d'experts a reçu très positivement l'effort de la France dans ce domaine et a définitivement accepté de faire de la composante GNSS de SONEL le "data assembly center" officiel de GLOSS sur cet aspect du programme.

  • - le lancement du prochain site bilingue REFMAR a également été très favorablement accueilli avec le souhait de voir la validation systématique des données s'étendre aux marégraphes hors RONIM.
  • - les marégraphes de Leava situé sur l'île de Futuna et de Toamasina (côte Est de Madagascar) ont été approuvés pour intégrer le réseau fondamental d'observation GLOSS et recevront un numéro GLOSS lors de la prochaine session prévue en 2014.

D'autres actualités gravitant autour de la marégraphie sont à découvrir :