Observation d'un météo-tsunami le 27 juillet 2012 en Méditerranée Occidentale

 

Un mini-tsunami a été mesuré le vendredi 27 juillet 2011 par les marégraphes français de Port-Vendres et de Sète. Il s'est manifesté le long des côtes espagnoles et françaises sous la forme d'oscillations du niveau de la mer de forte amplitude.

Port de Sète avec son phare (à gauche en arrière plan) et l'observatoire marégraphique (bâtiment à droite de l'image). Crédits SHOM, février 2011

 

Observation du phénomène par les marégraphes espagnol

Ce phénomène a été observé par le réseau de marégraphes français RONIM et le réseau marégraphique espagnol dans la partie Nord-Ouest de la Méditerranée Occidentale. Des seiches portuaires de 20 à 45 cm de hauteur ont été mesurées en plusieurs endroits, probablement consécutives à cet événement. La période de ces oscillations est comprise entre quelques minutes et quelques dizaines de minutes et varie en fonction de la configuration de chaque port. Aucune activité sismique n'est rapportée à cette date par les organismes référents, ainsi l'événement pourrait être d'origine gravitaire (glissement de terrain sous-marin) ou météorologique : lié aux états de mer ou plus probablement à un fort gradient de pression atmosphérique dans le cas d'un "meteo-tsunami". Ce phénomène de météo-tsunami est bien connu dans les Baléares et le long de la côte espagnole méditerranéenne et porte le nom de Rissaga.

 

Oscillations de hauteurs d'eau filtrées par un filtre passe-haut de fréquence de coupure à 2h – cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Période et amplitudes mesurées par les marégraphes

Les oscillations à haute fréquence du niveau de la mer sont visibles sur les hauteurs d'eau filtrées par un filtre passe-haut permettant d'éliminer les oscillations à des périodes supérieures à 2h. La figure montre ces oscillations de hauteur d'eau mesurées par les marégraphes le long des côtes espagnoles, françaises et dans les Baléares. L'amplitude des oscillations atteint 30cm le long de la côte espagnole et au Baléares, 45 cm à Port-Vendres et 35 cm à Sète.

 

Carte des stations marégraphiques ayant mesurées les oscillations de hauteurs d'eau. Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Estimation de la propagation du phénomène

Ce phénomène semble se propager depuis la région de Valence vers l'Est en direction des Baléares et vers le nord le long de la côte Catalane et Française. Les oscillations maximales ont été mesurées le long des côtes du Languedoc Roussillon à Port-Vendres et à Sète. Au niveau de la Provence, ce phénomène n'est plus visible.

 

A noter qu'un événement similaire a été observé par les marégraphes français en juin 2011 dans La Manche et sur la côte Atlantique.

 

Pour en savoir plus

 

Références

D'autres actualités gravitant autour de la marégraphie sont à découvrir :