Incidence du passage de la tempête Xaver en mer du Nord sur le niveau de la mer dans la région Nord-Pas de Calais  (5-6/12/2013)

 

Le passage de la tempête Xaver (5-6 décembre 2013) au nord de la mer du Nord a provoqué une surélévation importante du niveau de la mer dans plusieurs pays européens. A son passage sur la mer du Nord, la tempête Xaver a généré une onde de tempête qui s'est propagé vers le Sud et qui a provoqué une surcote importante du niveau de la mer sur le littoral français et plus particulièrement en région Nord-Pas de Calais. La surcote maximum a été mesurée à Dunkerque lors de la basse mer vers 20h40 UTC : le niveau de la mer observé était alors 2,40m au dessus du niveau prédit. La hauteur d'eau maximale a ainsi atteint 7,44 m par rapport au zéro hydrographique. A noter enfin que cet épisode a eu lieu alors que les coefficients de marée (calculés pour le port de Brest) étaient supérieurs à 100.

(N. Pouvreau, Crédits SHOM - 2012)

Observations marégraphiques à Dunkerque

Observatoire marégraphique RONIM de Dunkerque (Crédits SHOM - 2007)

Observatoire marégraphique de Dunkerque (Crédits SHOM - 2007)

Jusqu'à 9h00 UTC le 5 décembre, les données de hauteurs d'eau se confondent avec les prédictions de marée. A partir de cette heure jusqu'à 17h00, un écart entre les observations et les prédictions apparaît : il s'agit d'une décote, un niveau d'eau inférieur à ce qui était prédit atteignant jusqu'à -50cm. Puis le phénomène de surcote apparait avec un maximum de l'ordre de 2,40m lors de la BM de 20h40 UTC et une surcote d'environ 1m20 lors de la PM suivante autour des 02h00 UTC le 6 décembre. La hauteur d'eau maximale a ainsi atteint les 7,44 m par rapport au zéro hydrographique ou 4,75m par rapport à l'IGN69. Cette hauteur d'eau mesurée est supérieure à la valeur numérique des niveaux extrêmes de pleine mer calculée pour une période de retour de 100 ans qui est de 4,70m (d'après les statistiques des niveaux marins extrêmes des côtes de France (Manche et Atlantique) 2012 - SHOM - CETMEF).

Observations et prédictions du niveau de la mer à Dunkerque (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 5 au 6 décembre 2013 lors de la tempête Xaver - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Dunkerque (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 5 au 6 décembre 2013 lors de la tempête Xaver - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Observations de hauteurs d'eau à Calais

Marégraphe RONIM de Calais (Crédits SHOM - 2010)

Observatoire marégraphique de Calais (Crédits SHOM - 2010)

Un bruit conséquent apparaît sur cette série de mesures. Il est lié à la conception de l'observatoire en lui-même. En effet, contrairement au marégraphe de Dunkerque qui mesure le niveau de la mer à l'intérieur d'un puits de tranquillisation, le capteur radar installé à Calais mesure directement le niveau de la mer avec l'ensemble du signal haute fréquence (houle, clapot, ...) sans système de filtration mécanique. La surcote maximale autour d'1,70m est observée lors de la basse mer vers 20h50 UTC le 5 décemblre. La surcote lors de la pleine mer suivante est quantifiée à environ 1m. La hauteur d'eau maximale a ainsi atteint environ 8.60 m par rapport au zéro hydrographique ou 5,15m par rapport à l'IGN69. Cette hauteur d'eau mesurée est supérieure à la valeur numérique des niveaux extrêmes de pleine mer calculée pour une période de retour de 100 ans qui est de 5,04m (d'après les statistiques des niveaux marins extrêmes des côtes de France (Manche et Atlantique) 2012 - SHOM - CETMEF).

Observations et prédictions du niveau de la mer à Calais (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 5 au 6 décembre 2013 lors de la tempête Xaver - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Calais (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 5 au 6 décembre 2013 lors de la tempête Xaver - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Observations du niveau de la mer à Boulogne-sur-Mer

Marégraphe RONIM de Boulogne-sur-Mer (Crédits SHOM - 2010)

Observatoire marégraphique de Boulogne-sur-Mer (Crédits SHOM - 2010)

L'observatoire marégraphique de Boulogne-sur-Mer est identique à celui de Calais à savoir un marégraphe radar sur potence. Par contre, cet observatoire est installé dans un environnement portuaire plus protégé qu'à Calais, et les phénomènes à hautes fréquences sont amortis. La surcote maximum (environ 1m) est observée lors du perdant vers 6h00 UTC le 6 décembre. La hauteur d'eau maximale a ainsi atteint environ 10,00 m par rapport au zéro hydrographique ou environ 5.62m par rapport à l'IGN69. Cette hauteur d'eau mesurée est comprise aux valeurs numériques des niveaux extrêmes de pleine mer calculée pour une période de retour entre 20 et 50 ans qui sont respectivement égales à 5,57 et 5,62m (d'après les statistiques des niveaux marins extrêmes des côtes de France (Manche et Atlantique) 2012 - SHOM - CETMEF).

Observations et prédictions du niveau de la mer à Boulogne-sur-Mer (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 5 au 6 décembre 2013 lors de la tempête Xaver - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Boulogne-sur-Mer (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 5 au 6 décembre 2013 lors de la tempête Xaver - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Références

 

Pour en savoir plus

D'autres actualités gravitant autour de la marégraphie sont à découvrir :