Tempêtes de début d'année et incidence sur le niveau de la mer de l'ouest de la France  (2-5/01/2014)

Le passage de plusieurs dépressions (2-5 janvier 2014) dans une large partie de l'ouest de la France a provoqué une suite de surélévations du niveau de la mer mesurées par les marégraphes RONIM du SHOM installés aux ports de Roscoff, du Conquet, de Brest, de Concarneau, de Port Tudy, du Crouesty et de Saint-Nazaire. Le niveau d'eau maximum mesuré pour chaque port a dépassé le niveau des plus hautes mers astronomiques (PHMA). Ce résultat s'explique par la conjonction de cette suite de dépressions avec les forts coefficients de marée supérieurs à 100  (calculés pour le port de Brest) durant cette période.

Vue de la presqu'île de Kermovan, Finistère (N. Pouvreau, Crédits SHOM - 3 janvier 2014)

 

Les données : observations marégraphiques, prédictions de la marée, calcul des surcotes - décotes

Trois types de données, toutes exprimées en temps universel coordonné (UTC) du 2 janvier 2014 12h00 au 5 janvier 2014 12h00 sont utilisées :

  • les observations du niveau de la mer mesurées par chaque marégraphe (hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique (ZH). Il faut noter que ces marégraphes sont installés dans des puits de tranquillisation, ce qui filtre une partie du signal du aux vagues et au clapot ;
  • les prédictions officielles de marée produites par le SHOM pour chaque site (hauteurs prédites exprimées par rapport au ZH) ;
  • les surcotes - décotes de la marée, différence entre l'observation du niveau de la mer et la hauteur prédite.

Les graphiques suivants présentent pour chaque observatoire marégraphique (par ordre Roscoff, Le Conquet, Brest, Concarneau, Port Tudy, Le Crouesty et Saint-Nazaire) les observations et les prédictions du niveau de la mer (graphique du haut) et le calcul des surcotes décotes (graphique du bas).

Roscoff

Observations et prédictions du niveau de la mer à Roscoff (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 lors du passage de plusieurs dépressions - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Roscoff (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Le Conquet

Observations et prédictions du niveau de la mer au Conquet (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 lors du passage de plusieurs dépressions - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer au Conquet (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Brest

Observations et prédictions du niveau de la mer à Brest (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 lors du passage de plusieurs dépressions - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Brest (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Concarneau

Observations et prédictions du niveau de la mer à Concarneau (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 lors du passage de plusieurs dépressions - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Concarneau (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Port Tudy

Observations et prédictions du niveau de la mer à Port Tudy (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 lors du passage de plusieurs dépressions - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Port Tudy (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Le Crouesty

Observations et prédictions du niveau de la mer au Crouesty (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 lors du passage de plusieurs dépressions - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer au Crouesty (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Saint-Nazaire

Observations et prédictions du niveau de la mer à Saint-Nazaire (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 lors du passage de plusieurs dépressions - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Saint-Nazaire (graphique du haut - hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 2 au 5 janvier 2014 - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Hauteurs d'eau maximales observées à Roscoff, au Conquet, à Brest, à Concarneau, à Port Tudy, au Crouesty et à Saint-Nazaire

 

Observatoire marégraphique RONIM du Conquet lors du passage d'une tempête le 3 janvier 2014. Cliquer sur la figure pour l'agrandir et localiser le marégraphe (Crédits SHOM - N. Pouvreau, 2014)

Observatoire marégraphique du Conquet le 3 janvier 2014. Cliquer sur la photo pour l'agrandir et localiser l'observatoire (Crédits SHOM - Nicolas Pouvreau, 3 janvier 2014)

 

Les niveaux marins maximaux atteints entre le 2 et le 5 janvier 2014 ont été consignés dans le tableau suivant (hauteurs exprimées par rapport à l'IGN69 et le ZH) et comparés avec le niveau des plus hautes mers astronomiques (PHMA, référencé par rapport au zéro hydrographique) déterminé pour chaque port et fourni dans le produit de Références Altimétriques Maritimes (RAM) édition 2013 réalisé par le SHOM.

Hauteurs d'eau maximales mesurées par les différents marégraphes entre le 2 et le 5 janvier 2014
Port Hauteur d'eau maximale atteinte (exprimée par rapport à l'IGN69) Hauteur d'eau maximale atteinte (exprimée par rapport au ZH) PHMA (exprimée par rapport au ZH)
Roscoff 5,04 m 9,80 m 9,80 m
Le Conquet 4,30 m 7,80 m 7,69 m
Brest 4,44 m 8,07 m 7,93 m
Concarneau 3,47 m 6,00 m 5,74 m
Port-Tudy 3,28 m 6,15 m 5,86 m
Le Crouesty 3,48 m 6,33 m 6,10 m
Saint-Nazaire 3,64 m 6,80 m 6,59 m

 

Pour chaque site, le niveau d'eau maximum atteint a dépassé le niveau des plus hautes mers astronomiques (PHMA). Ce résultat s'explique par la conjonction de cette suite de dépressions avec les forts coefficients de marée supérieurs à 100  (calculés pour le port de Brest) durant cette période.

 

Surcotes maximales calculées

Le tableau suivant présente pour chaque port la valeur de la surcote maximale calculée pour la période du 2 au 5 janvier, le moment où cette surcote maximale a été observée ainsi la phase correspondante du cycle de la marée.

 

Surcote maximale de la marée observée pour les ports entre le 2 et le 5 janvier 2014
Port Valeur maximale de la surcote (m) date de l'événement (UTC) moment de la marée
Roscoff 0,55 m 3 janvier à 11h40 UTC mi-perdant
Le Conquet 0,50 m 4 janvier à 11h30 UTC étale de basse mer*
Brest 0,54 m 2 janvier à 20h30 UTC mi-perdant
Concarneau 0,54 m 4 janvier à 06h50 UTC étale de pleine mer
Port Tudy 0,77 m 4 janvier à 06h40 UTC début du perdant
Le Crouesty 0,72 m 4 janvier à 06h50 UTC étale de pleine mer
Saint-Nazaire 0,78 m

4 janvier à 07h10 UTC

4 janvier à 12h20 UTC
 

début du perdant

étale de basse mer
 

* à noter que les mesures de hauteurs d'eau faites par le marégraphe du Conquet jusqu'à 0,8m au-dessus du zéro hydrographique sont potentiellement erronées

 

Le pic de surcote maximal a été mesurée à Port-Tudy au début du perdant le 4 janvier vers 06h40 UTC : le niveau de la mer observé était alors presque 0,80m au dessus du niveau prédit (5,31m).  De même un double pic de surcote a été identifié au port de Saint-Nazaire à 7h10 UTC et 12h20 UTC le 4 janvier 2013 respectivement au début du perdant et à la l'étale de basse mer.

Les marégraphes installés aux ports de Roscoff, du Conquet, de Brest et de Concarneau ont permis de quantifier des surcotes de l'ordre de 0,60m durant la période du 2 au 5 janvier.

 

Références

 

Pour en savoir plus

D'autres actualités gravitant autour de la marégraphie sont à découvrir :