Bilan des grandes marées et des effets de la dépression les 1er et 2 février et incidence sur le niveau de la mer le long de la façade atlantique française

Les effets sur les hauteurs d'eau des forts coefficients de marée (supérieurs à 110) en conjonction avec le passage d'une dépression au Nord des îles britanniques les 1er et 2 février 2014 ont été mesurés par les marégraphes RONIM du SHOM. Le niveau d'eau maximum mesuré pour chaque port a dépassé le niveau des plus hautes mers astronomiques (PHMA). Ce résultat s'explique par les surcotes générées par le vent et la pression atmosphérique comprises ce week end autour de 40 - 50 cm en moyenne (cf graphiques ci-dessous). Ces valeurs de surcotes, habituelles pour ce type d'événément, justifient qu'à l'exclusion du port du Conquet, le niveau maximum de la mer atteint lors de cet épisode n'a pas dépassé les hauteurs atteintes lors du précédent épisode début janvier, malgré des coefficients de marée supérieurs.

Vue sur le marégraphe du Conquet (premier plan) et la digue protégeant le port en arrière plan lors de la pleine mer - coefficient 114, Finistère (N. Pouvreau, Crédits SHOM - 1er février 2014) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Vue sur le marégraphe du Conquet (premier plan) et la digue protégeant le port en arrière plan lors de la pleine mer - coefficient 114, Finistère (N. Pouvreau, Crédits SHOM - 1er février 2014) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

Les données : observations marégraphiques, prédictions de la marée, calcul des surcotes - décotes

Trois types de données, toutes exprimées en temps universel coordonné (UTC) du 31 janvier 2014 00h00 au 3 février 2014 00h00 sont utilisées :

  • les observations du niveau de la mer sont mesurées par chaque marégraphe (hauteurs exprimées par rapport au zéro hydrographique (ZH) du port). Il faut noter que ces marégraphes sont installés dans des puits de tranquillisation, ce qui filtre une partie du signal du aux vagues et au clapot ;
  • les prédictions officielles de marée produites par le SHOM pour chaque site (hauteurs prédites exprimées par rapport au ZH du port) ;
  • les surcotes - décotes de la marée, différence entre l'observation du niveau de la mer et la hauteur prédite.

Les graphiques suivants présentent pour chaque observatoire marégraphique (par ordre Le Conquet, Brest, Concarneau, Port Tudy, Le Crouesty, Saint-Nazaire, Les Sables-d'Olonne, La Pallice-La Rochelle, l'île d'Aix, Port-Bloc, et Arcachon) les observations et les prédictions du niveau de la mer (graphique du haut) et le calcul des surcotes décotes (graphique du bas).

Le Conquet

Observations et prédictions du niveau de la mer au Conquet (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer au Conquet (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Brest

Observations et prédictions du niveau de la mer à Brest (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Brest (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Concarneau

Observations et prédictions du niveau de la mer à Concarneau (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Concarneau (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Port Tudy

Observations et prédictions du niveau de la mer à Port-Tudy (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Port-Tudy (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Le Crouesty

Observations et prédictions du niveau de la mer à Le Crouesty (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Le Crouesty (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Saint-Nazaire

Observations et prédictions du niveau de la mer à Le Crouesty (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Saint-Nazaire (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Les Sables-d'Olonne

Observations et prédictions du niveau de la mer aux Sables-d'Olonne (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer aux Sables-d'Olonne (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

La Pallice - La Rochelle

Observations et prédictions du niveau de la mer à La Pallice - La Rochelle (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à La Pallice - La Rochelle (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Ile d'Aix

Observations et prédictions du niveau de la mer à l'île d'Aix (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à l'île d'Aix (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Port-Bloc (Pointe de Grave)

Observations et prédictions du niveau de la mer à Port-Bloc (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Port-Bloc (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Arcachon - Eyrac

Observations et prédictions du niveau de la mer à Arcachon-Eyrac (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grandes coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

Observations et prédictions du niveau de la mer à Arcachon-Eyrac (graphique du haut) et calcul des surcotes (graphique en bas) du 31 janvier au 2 février 2014 lors des grands coefficients de marée et du passage de la dépression - Cliquer sur la figure pour l'agrandir

 

Hauteurs d'eau maximales observées au Conquet, à Brest, à Concarneau, à Port Tudy, au Crouesty, à Saint-Nazaire, aux Sables-d'Olonne, à La Rochelle, à l'Île d'Aix, à Port-Bloc, au bassin d'Arcachon

 

Effets conjugués de la dépression et des grands coefficients de marée le 1er février 2014 au port du Conquet à proximité de l'observatoire marégraphique. Cliquer sur la figure pour l'agrandir  (Crédits SHOM - N. Pouvreau, 01/022014)

Effets conjugués de la dépression et des grands coefficients de marée le 1er février 2014 au port du Conquet à proximité de l'observatoire marégraphique. Cliquer sur la figure pour l'agrandir  (Crédits SHOM - N. Pouvreau, 01/022014)

 

Les niveaux marins maximaux atteints entre le 31 janvier et le 2 février 2014 ont été consignés dans le tableau suivant (hauteurs exprimées par rapport à l'IGN69 et le ZH au port) et comparés avec le niveau des plus hautes mers astronomiques (PHMA, référencé par rapport au zéro hydrographique) déterminé pour chaque port et fourni dans le produit de Références Altimétriques Maritimes (RAM) édition 2013 réalisé par le SHOM.

Hauteurs d'eau maximales mesurées par les différents marégraphes entre le 31 janvier et le 2 février 2014
Port Hauteur d'eau maximale atteinte (exprimée par rapport à l'IGN69) Hauteur d'eau maximale atteinte (exprimée par rapport au ZH) PHMA (exprimée par rapport au ZH)
Le Conquet 4,40 m 7,90 m 7,69 m
Brest 4,44 m 8,07 m 7,93 m
Concarneau 3,35 m 5,88 m 5,74 m
Port-Tudy 3,13 m 6,00 m 5,86 m
Le Crouesty 3,41 m 6,26 m 6,10 m
Saint-Nazaire 3,60 m 6,76 m 6,59 m
Les Sables d'Olonne 3.16 m 5,99 m 5,93 m
La Pallice - La Rochelle 3,48 m 6,98 m 6,86 m
Île d'Aix 3,38 m 6,95 m 6,82 m
Port-Bloc 3,37 m 6,20 m 5,96 m
Arcachon - Eyrac 3,18 m 5,16 m 4,91 m

 

Pour chaque site, le niveau d'eau maximum atteint a dépassé le niveau des plus hautes mers astronomiques (PHMA). Ce résultat s'explique par la conjonction de cette dépression avec les forts coefficients de marée supérieurs à 110  (calculés pour le port de Brest) durant cette période.

 

Comparaison entre la présente dépression et celle ayant frappée l'ouest de la France début janvier 2014

Le tableau suivant compare les hauteurs d'eau maximums atteintes (par rapport au zéro hydrographique) pour le passage de la dépression en début d'année avec la dépression de début février 2014.

 

 
Port Hauteur maximale durant la dépression de janvier 2014 (m) Hauteur maximale durant la dépression de février 2014 (m) Comparaion dépression février / dépression janvier
Le Conquet 7,80 m 7,90 m +
Brest 8,07 m 8,07 m =
Concarneau 6,00 m 5,88 m -
Port Tudy 6,15 m 6,00 m -
Le Crouesty 6,33 m 6,26 m -
Saint-Nazaire 6,80 m 6,76 m -

 

Seul au Conquet, la hauteur d'eau atteinte le week end dernier a été supérieure au maximum mesuré début janvier. Le  niveau de la mer maximum atteint à Brest est identique pour les deux événements. Pour les autres ports, le niveau maximum atteint début janvier malgré des coefficients de marée plus faibles, est supérieur au niveau marin atteint début février.

 

Références

 

Pour en savoir plus

D'autres actualités gravitant autour de la marégraphie sont à découvrir :