Rapport d'étude SHOM sur la reconstruction du niveau de la mer observé à Saint-Nazaire

Le rapport d'étude relatif à la reconstruction et au contrôle de la série analogique des hauteurs d’eau observées à Saint-Nazaire depuis 1821 vient de paraître. S'appuyant sur des compétences très spécifiques détenues au SHOM, il synthétise l’ensemble des travaux effectués et des résultats obtenus depuis 3 ans.  Les objectifs de ce travail sont la sauvegarde les observations historiques séculaires du niveau de la mer à Saint-Nazaire, et l'étude les variations du niveau marin à plus ou moins long terme, ce qui constitue un enjeu sociétal actuel fort. Cette activité s’inscrit dans le cadre du programme international GLOSS (Global Sea Level Observing System) de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO et du SONEL. Ce projet a été financé par le MEEM , la région Pays de Loire et par le SHOM et a reçu le soutien du Grand Port maritime de Nantes Saint-Nazaire et SONEL.

 

Colloque 2016 CNFG2

 

Un projet, quatre actions

Ce projet de reconstruction de la série historique des hauteurs d’eau observées à Saint-Nazaire se décompose en 4 actions principales : (1) recherche des données et d’archives documentaires, (2) numérisation et contrôle des données, (3) exploitation et analyse des résultats et (4) valorisation des résultats.

 

Premiers résultats

Evolution du niveau de la mer

Le travail d’exploitation et d’analyse des données a été réalisé au cours de la dernière année du projet. L’essentiel des analyses effectuées sur les données avait pour but de vérifier la qualité des données et tenter de l’améliorer. Néanmoins, l’analyse de ce jeu de données inédit a permis d’étudier l’évolution séculaire des niveaux moyens mensuels validés à Saint-Nazaire.

Evolution des niveaux moyens mensuels (NMm) calculés à partir de la série marégraphique historique validée de Saint-Nazaire (haut). Calcul des tendances linéaires et de l'erreur type associée (ligne rouge) en fonction de la durée d'observation(bas). Les couleurs utilisées pour les tendances (droites de régressions en haut, et valeurs en bas) varient du bleu au rouge en fonction de la durée considérée pour effectuer les calculs (courtes et longues respectivement). Les tendances ont été calculées à partir de 2014. Source : Ferret Y. (2016). Reconstruction de la série marégraphique de Saint-Nazaire. Rapport d'étude SHOM

Evolution des niveaux moyens mensuels (NMm) calculés à partir de la série marégraphique historique validée de Saint-Nazaire (haut). Calcul des tendances linéaires et de l’erreur type associée (ligne rouge) en fonction de la durée d’observation(bas). Les couleurs utilisées pour les tendances (droites de régressions en haut, et valeurs en bas) varient du bleu au rouge en fonction de la durée considérée pour effectuer les calculs (courtes et longues respectivement). Les tendances ont été calculées à partir de 2014. Source : Ferret Y. (2016). Reconstruction de la série marégraphique de Saint-Nazaire. Rapport d'étude SHOM

 

Le niveau moyen de Saint-Nazaire a augmenté à raison de +1.03 ± 0.05 mm/an depuis 1863. Cette tendance est plus faible que celles observées par ailleurs sur la façade atlantique sur des périodes comparables : à Brest et au Pertuis d’Antioche, les tendances calculées entre 1860 et 2010 sont respectivement de +1.32 ± 0.07 mm/an et +1,38 ± 0.07 mm/an. Cette faible évolution de la tendance séculaire à Saint-Nazaire peut être réelle, mais peut également être due à des problèmes de calage vertical des données entre 1863 et 1920.

Evolution des caractéristiques de la marée à Saint-Nazaire

Des analyses préliminaires montrent une évolution des caractéristiques de la marée à Saint-Nazaire sur l’échelle de temps séculaire. Il a ainsi été possible de voir l’impact de la modification du puits de tranquillisation sur les caractéristiques des ondes de marée dominantes, mettant en évidence l’importance capitale des données contextuelles (métadonnées) pour comprendre les résultats obtenus. Le marnage moyen semble relativement stable à Saint-Nazaire depuis le 19ème siècle, mais les marnages mensuels maximaux et minimaux tendent respectivement à augmenter et diminuer. Ceci pourrait être dû à l’anthropisation de l’estuaire et/ou aux modifications de l’observatoire des marées.

 

D'autres très longues séries d'observations du niveau de la mer en attente de reconstruction...

Depuis plusieurs siècles, le niveau de la mer est observé afin de répondre à diverses problématiques et besoins qui sont apparus au fil du temps. La France peut s'enorgueillir d'avoir été l'un des premiers sites au monde où des observations systématiques du niveau de la mer ont été réalisées depuis la fin du 17ème siècle. Ainsi les relevés de mesures du niveau marin sont nombreux et recouvrent pour certains sites (Bordeaux, Cherbourg, Le Havre, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Malo, Toulon, les Outre-Mer...) plusieurs siècles mais faute d'avoir été numérisés, les informations qu'ils contiennent ne sont malheureusement pas encore exploitées par les experts en terme de suivi de l'évolution des composantes du niveau marin : tendance, statistique sur les niveaux extrêmes... Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à nous contacter.

 

Référence

 

Pour en savoir plus

Other news on the tide gauge to discover: