Parution du manuel sur la mesure et l'interprétation du niveau de la mer : Marégraphes radar - Unesco/COI

Le nouveau manuel de la Commission océanographique intergouvernementale (UNESCO/COI) sur la mesure et l'intreprétation du niveau du niveau de la mer vient de paraître (en français et en anglais). Ce 5ème guide est spécifiquement consacré aux marégraphes radar. Les télémètres radar sont utilisés depuis de nombreuses années dans les secteurs de l’industrie (afin de mesurer les niveaux des liquides dans les cuves) et de l’hydrologie (afin de mesurer le niveau des cours d’eau, des plans d’eau et des réservoirs). Cette technologie a trouvé son essor pour la mesure du niveau de la mer au cours des deux dernières décennies. Ce nouveau guide a été décidé lors de la 13ème réunion du groupe d’experts du GLOSS en novembre 2013. Ce manuel a été réalisé avec le concours de plusieurs experts du Shom. En effet, le Shom utilise des marégraphes radar depuis la fin des années 1990 pour les besoins du réseau d'observation du niveau de la mer RONIM qu'il coordonne.

 

Couverture du guide Manuel sur la mesure et l'interprétation du niveau de la mer - Marégraphes radar Volume 5 - Unesco COI

 

Présentation du manuel sur la mesure et l'interprétation du niveau de la mer à l'aide des marégraphes radar

Le manuel sur la mesure et l'interprétation du niveau de la mer à l'aide des marégraphes radar est composé d'une première partie portant sur les marégraphes radar et d'une seconde partie mettant à jour les précédents manuels. l'ensemble est composé de 9 chapitres, de références et de 3 appendices et de suppléments comme suit :

  • Partie 1 : les marégraphes radar
  • 1. introduction
  • 2. les marégraphes radar
  • 3. Résultats obtenus avec les marégraphes radar, notamment en comparaison avec d'autres technologies
  • 4. installation des marégraphes radar
  • 5. récapitulatifs des spécifications de GLOSS pour les sites équipés de marégraphes radar
  • Partie 2 : sections mises à jour de précédents manuels
  • 6. niveau de référence et nivellement
  • 7. équipements nécessaires pour la télémétrie des données des marégraphes
  • 8. données sur le niveau de la mer
  • 9. supports de formation et contacts
  • Références
  • Appendice 1 : mesures radar des principaux fabricants à partie d'avril 2016
  • Appendice 2 : liste des acronymes
  • Appendice 3 : contenu du bulletin du GTS et exemple de message de PCD utilisant le code CREX
  • Supplément : articles sur les expériences pratiques fournies par les opérateurs de marégraphes radar

 

Synthèse sur l'utilisation marégraphes radar

Les marégraphes radar semblent être une solution technologique à bon marché pour l’équipement ou la modernisation des stations marégraphiques. Ces dispositifs présentent de nombreux avantages en matière d’installation et d’entretien. En outre, les sources d’erreurs potentielles dans les mesures radar s’avèrent être relativement peu nombreuses par rapport à celles que l’on pourrait identifier pour d’autres technologies. En conséquence, il est recommandé que les nouvelles stations soient équipées d’un dispositif fiable tel qu’un marégraphe radar pour y jouer le rôle de capteur principal du niveau de la mer, et que ce dernier soit accompagné d’un marégraphe à pression en guise de capteur primaire pour les tsunamis. Il convient cependant d’émettre certaines réserves au sujet des marégraphes radar. Leur utilisation est relativement récente et d’éventuels problèmes pourraient mettre encore quelques années avant de se manifester. Les préoccupations concernent plus particulièrement la question de l’étalonnage des appareils (leur réel niveau de référence) ainsi que celle de l’impact des vagues sur les mesures. Ces questions doivent être examinées de façon exhaustive en comparant les dispositifs à des périodes d’acquisition différentes et en ayant recours à des techniques multiples dans des environnements variés. On citera parmi les autres inconvénients leur exposition aux détériorations en cas de fortes tempêtes ou de tsunamis, et notamment le risque que le niveau de l’eau dépasse alors la hauteur à laquelle se situe le capteur radar, ou encore l’éventualité que des débris à la dérive ou des bateaux passent sous le faisceau et provoquent des erreurs dans les mesures.

 

Références

 

Pour en savoir plus

Other news on the tide gauge to discover: