Evolution des composantes du niveau marin en Charente-maritime : soutenance de thèse (French only) Evolution des composantes du niveau marin en Charente-maritime : soutenance de thèse (French only)

Maximize

Evolution des composantes du niveau marin en Charente-maritime : soutenance de thèse

 

Marégraphe RONIM déployé à l'île d'Aix avec en arrière plan Fort Boyard où des observations marégraphiques ont eu lieu de 1873 à 1909.JPG

Marégraphe RONIM déployé à l'île d'Aix avec en arrière plan Fort Boyard où des observations marégraphiques eurent lieu de 1873 à 1909 (Crédits SHOM, mars 2011)

 

Monsieur Thomas Gouriou soutiendra le lundi 26 mars 2012 à 14h30 ses travaux de thèse portant sur l'Évolution des composantes du niveau marin à partir d'observations de marégraphie effectuées depuis la fin du 18ème siècle en Charente-Maritime à l'Université de La Rochelle, Amplithèatre THIL à l'Institut de gestion, 39 rue Vaux de Foletier.

 

Ces recherches, alliant Science et histoire, ont été encadrées par M. Guy Wöppelmann, Maître de conférences, HDR. Le Service hydrographique et océanographique de la marine, en tant que référent national de l'observation in situ du niveau de la mer a naturellement été partenaire de ce travail autant d'un point de vu scientifique que technique.  Ainsi, M. Gouriou, c'est notamment appuyé sur l'inventaire des archives marégraphiques papiers disponibles dans les centres d'archivage français et a eu accès aux archives marégraphiques conservées au SHOM.

 

Marégrammes Fort Boyard conservés aux archives du SHOM Registre Hauteur d'eau Fort Boyard février 1879 Crédits-SHOM 2010

Marégrammes (photo à gauche) et un exemple de relevé des hauteurs d'eau conservés aux archives du SHOM et exploités dans le cadre des travaux de cette thèse (Crédits SHOM, 2010)

 

A noter que le niveau moyen de la mer obtenu dans le cadre de ce travail est de +1,37 ± 0,08 mm/an dans le pertuis d'Antioche sur la période 1860-2010. Il est cohérent avec celui déterminé - dans le même type d'étude - avec la plus longue série marégraphique disponible le long de la façade Atlantique française : Brest avec +1,28 ± 0,08 mm/an (source).

Les séries temporelles ainsi reconstruites seront naturellement mises à disposition sur le portail REFMAR. Les niveaux moyens seront quant à eux mis à disposition sur les portails SONEL et du PSMSL.

 

 

Pour en savoir plus