Offre de stage : Surfaces de références verticales marines. Analyse à partir de l'altimétrie spatiale et des données marégraphiques

 

Le SHOM propose un stage portant sur les surfaces de références verticales marines : analyse à partir de l'altimétrie spatiale et des données marégraphiques. Possibilités et limitations actuelles d'une harmonisation de ces surfaces en mer d'Iroise  Ce stage d'une durée de 4 mois et démarrant idéalement au mois d'avril est basé à Brest.

 

Pointe Saint Mathieu - Finistère (Crédits SHOM - Nicolas Pouvreau, avril 2012)

 

Présentation générale

Le stage va aborder la question de l'unification des références hydrographiques, dont le niveau des plus basses mers astronomiques, en combinant altimétrie, GPS, modélisation numérique et donnée hydrographique. Dans un premier temps, le sujet traitera de l'analyse harmonique de longues séries de données d'altimétrie à partir des programmes existants. Le résultat du stage devrait pouvoir être comparé à l'état de l'art des solutions de marée, puis aboutir à une estimation du niveau des plus basses mers astronomiques, utile en hydrographie.

 

Descriptif du stage

Dans le cadre de ses activités en hydrographie et en développement autour de la marée océanique, le SHOM propose un stage basé sur une nécessaire étude et synthèse de l'état de l'art des niveaux des plus basses mers astronomiques (méthodes de calcul et résultats). Le stage débutera par une phase de familiarisation avec les programmes informatiques et les séries temporelles de hauteur d'eau mis à disposition par le SHOM. Le stage traitera ensuite les résultats de l'analyse harmonique de données d'altimétrie radar embarqué sur les missions satellitaires de type Topex- Poséidon, Jason. Pour la donnée altimètre (hauteur d'eau), les produits du CTOH seront utilisés. Les études réalisées ont éprouvé la méthode (Schaeffer P. et al 2012, Testut L., Birol F. et al. 2012, Ray 2011).

Un premier résultat du stage pourra être l'évaluation de l'apport de l'analyse de la marée par le programme de calcul du SHOM sur ce jeu de données pour le calcul du niveau des plus basses mers astronomiques. Le stage conclura sur l'apport pour l'hydrographie d'une surface de référence, obtenue en combinant altimétrie, GPS, modélisation numérique et marégraphe.

Le sujet pourra ouvrir sur la question des possibilités et des limitations actuelles pour une unification de ces surfaces de références (Wöppelmann G. et al. 2011). Le résultat du stage pourrait contribuer au projet TOSCA (CNES) : approche pour la réalisation mondiale des surfaces de références verticales marines. La région d'étude ciblée est la mer d'Iroise. La région d'étude pourra être redéfinie en fonction du nombre de données exploitables.

 

Bibliographie :

  • Schaeffer P., Y. Faugere, J. F. Legeais, A. Ollivier, T. Guinle, N. Picot (2012). The CNES CLS11 Global Mean Sea Surface Computed from 16 Years of Satellite Altimeter Data. Marine Geodesy, 2012, Special Issue, Jason-2, Vol.35.
  • L. Testut, F. Birol and C. Delebecque (2012). Regional tidal modeling and evaluation of tidal geophysical correction for Jason-2 altimeter data: a case study over the Kerguelen Plateau, Southern Indian Ocean. Marine Geodesy, in press.
  • Ray R. (2011). High-Precision Comparisons of Bottom-Pressure & Altimetric Tides. OST-ST, San Diego (conference)
  • Wöppelmann G., Allain S., Bahurel P., Lannuzel S., Simon B. (2011). Zéro hydrographique: vers une détermination globale. Annales hydrographiques n°777.

 

Contacts et candidature

  • Les candidatures (CV + lettre de motivation) sont à adresser par courriel à rh@shom.fr ou à l'adresse postale suivante : SHOM / Direction des ressources humaines / 13 rue du Chatellier / CS 92803 / 29228 Brest Cedex 2

 

Pour en savoir plus

Other news on the tide gauge to discover: