GT - Tempêtes et Submersions historiques

Les submersions en lien avec des événements météorologiques remarquables (tempêtes ou cyclones) affectent l'ensemble des littoraux métropolitains et ultra-marins.

Dans le contexte du changement climatique il est important de capitaliser un maximum de connaissances sur ces événements récents sans omettre de s'intéresser aux phénomènes plus anciens comme les tempêtes de 1999, 1987, 1941 ou 1924 pour ne citer qu'elles ou de chercher à caractériser des phénomènes encore plus anciens pour mieux appréhender et anticiper les événements météorologiques remarquables à venir.

 

Logo GT-TSG

 

Lors des Journées REFMAR 2016, l'intérêt d'un groupe de travail pluridisciplinaire sur le sujet des tempêtes et submersions historiques a été souligné. Depuis, ingénieurs, chercheurs, statisticiens et historiens appartenant à différents organismes (Artelia, BRGM, Cerema, CUFR Mayotte, EDF, IRSN, Météo-France, Shom, Sonel, Université de Poitiers ...) collaborent au sein du groupe de travail « Tempêtes et Submersions historiques » (GT-TSH) en apportant leur expertise sur les informations relatives aux événements météo-marins extrêmes.

Domaines d'intérêts du GT-TSH

La coopération concerne principalement la recherche scientifique, l'expertise technique et l'échange d'informations dans le domaine des niveaux marins extrêmes à la côte, ce qui inclut notamment : l'analyse et l'exploitation des données d'observation, la recherche, l'analyse, la bancarisation et la diffusion des données historiques présentes dans les archives, le calcul de la marée et les conséquences du changement climatique. 

Organisation du GT-TSH

Le GT-TSH s'organise sous forme de sous-groupes techniques et s'intéresse plus spécifiquement aux sujets détaillés ci-dessous:

  • Comment évaluer la fiabilité d'un document historique écrit ? sous la direction d'E. Athimon (ISEN - Yncrea)
  • Comment définir et décrire les données caractérisant un événement de tempête et ou de submersions ? sous la direction de S. Cavellec (Cerema) et A. Maspataud (BRGM)
  • Comment estimer les incertitudes sur les prédictions de marée pour le passé ? sous la direction de G. André, N. Giloy et A. Latapy (Shom)
  • Comment estimer les périodes de retour de niveaux extrêmes ? sous la direction de G. André (Shom)
  • Comment améliorer la structure et l'accès à la BD-TSH ? sous la direction A. Migaud (IRSN)
Organisation du GT-TSH

Chaque année une journée plénière est organisée entre les membres du GT-TSH afin de faire un point sur les actions en cours et valider les actions proposées par l'instance de gouvernance pour l'année à venir.

Réunions plénières du GT-TSH

Après un premier Wébinaire organisé en 2020 par le BRGM, les membres du Groupe de travail tempêtes et submersions historiques (GT-TSH) ont décidé de se réunir une fois par an, en réunion plénière. Cet événement permet de dresser un bilan des travaux réalisés au cours de l'année écoulée. Les réunions plénières sont également ouvertes aux personnes et/ou des organismes extérieurs sensibilisés ou intéressés par les travaux du GT-TSH.

EDITION 2023

La troisième réunion plénière s'est tenue en visio-conférence le 29 mars 2023.

 

Une trentaine de participants ont été présents lors de cette réunion venant des organismes suivants (classés par ordre alphabétique): ARTELIA, BRGM, Cerema, CUFR Mayotte, EDF R&D, IRSN, ISEN Nantes, MTE-DGPR, Météo France, ROLNHDF, Shom, SONEL, Université de Caen.

 

3e réunion plénière

 

 

 

Programme

09h00 - 09h30: Accueil des participants

09h30 - 12h30: Session matinale 

 

12h30 - 14h30: Pause déjeuner

 

14h30 - 17h30: Session de l'après-midi

 

Le bilan des échanges est rassemblé dans le compte-rendu ici

EDITION 2022

La deuxième réunion plénière s'est tenue en visio-conférence le 14 mars 2022.

 

Vingt-huit participants (et neuf personnes excusées) se sont présentés lors de cette plénière organisée à distance représentant, par ordre alphabétique, les organismes suivants : ARTELIA, BRGM, Cerema, CUFR Mayotte, EDF R&D, IRSN, IUEM, Météo France, OSUNA, ROLNHDF, Schapi, Shom, SONEL, Universités de Caen, Montpellier et Poitiers, UFR Mayotte.

 

Le bilan des échanges est rassemblé dans le compte-rendu ici.

Edition 2021

La première réunion plénière s'est tenue en visio-conférence le 9 mars 2021.

 

Dix-huit participants se sont présentés lors de cette plénière organisée à distance représentant, par ordre alphabétique, les organismes suivants : ARTELIA, BRGM, Cerema, EDF R&D, IRSN, Shom, UPLC17, UFR Mayotte.

 

Le bilan des échanges est rassemblé dans le compte-rendu ici.

Catalogue de données

Au sein du GT-TSH, les membres issus de disciplines différentes sont amenés à travailler avec un grande variété de données, de nature hétérogène et acquises suivant des définitions et des standards qui évoluent au fil du temps. Afin de partager un vocabulaire commun, il a été décidé de travailler sur un catalogue de fiches de données. La mise en place de ce catalogue permet de définir et contextualiser les différentes données relatives aux tempêtes et submersions marines pour leur utilisation optimale.

 

L'objectif des fiches est de présenter la donnée et de la définir, de présenter succinctement les méthodes d'acquisition et de traitement ainsi que les éventuelles incertitudes associées. De plus, les organismes référents et fournisseurs de données sont listées et enfin, la fiche est complété d'une bibliographie, permettant aux lecteurs d'approfondir leurs connaissances. Rédigée par les organismes référents des différentes données, une relecture collégiale a été réalisé permettant la validation d'une fiche.

 

Ce recueil de fiches est l’objet de travaux menés par le sous-groupe « Types de données » du GT-TSH, entre fin 2021 et 2023. Pilotage et contributions thématiques ont bénéficié de l’expertise des structures engagées dans le GT-TSH. Un processus collégial de relecture a été mis en œuvre pour la validation de chaque fiche. Ce catalogue est susceptible d’être enrichi ou mis à jour à l’avenir, au gré de l’avancée des connaissances sur l’analyse des évènements météo-marins extrêmes.

Actuellement 6 fiches sont en cours de rédaction.

  • Sources écrites historiques
  • Mouvements verticaux du sol
  • Pression atmosphérique
  • Run-Up
  • Tempête
  • Submersion

En plus des fiches en cours de réalisation, les fiches suivantes sont prévues:

  • Sources orales et matérielles
  • Sources iconographiques
  • Données cartographiques

Les événements météo-marins extrêmes

Les phénomènes de submersions marines sont étudiés et renseignés depuis des siècles. Des informations pour les phénomènes les plus anciens peuvent ainsi être retrouvés dans des archives. C'est l'une des motivations du groupe de travail interdisciplinaires de redécouvrir ce type de documents afin de caractériser au mieux individuellement chaque tempête historique ainsi retrouvée. En parallèle, le Shom vous propose, pour chaque tempête actuelle, la mise à disposition de caractéristiques spécifiques issues de l'analyse des mesures de hauteurs d'eau REFMAR associées aux prédictions officielles de la marée.

Le groupe de travail tempêtes et submersions historiques (GT-TSH) a développé une méthode permettant d'estimer des niveaux d'eaux extrêmes atteints à partir de sources d'archives pour des événements plus anciens. 

 

Reconstruction de niveaux marins historiques

Des fiches tempêtes sont élaborées à partir des informations disponibles dans la base de données tempêtes et submersions historiques. En effet, bien que cette base de données permette de porter à connaissances des événements météo-marins extrêmes, les sources ne donnent pas forcément le niveau d'eau atteint, qui est une des variables d'intérêt du Groupe de travail interdisciplinaire tempêtes et submersions historiques (GT-TSH). Des données complémentaires, sont alors nécessaires pour remettre les événements dans leur contexte géo-historique et pour pouvoir estimer des hauteurs d'eau atteintes. Ces informations peuvent être issues de diverses archives et peuvent prendre différentes formes : plans historiques des villes, plans et profils des infrastructures inondées, archives des Ponts-et-Chaussées, articles de presse, etc.

 

L'objectif des fiches est double : 1) synthétiser les différents niveaux d'eau estimés (niveaux d'eau maximums, surcotes, etc…) lors d'un événement pour les localités touchées et 2) tracer en détail pour chaque localisation les archives utilisées lors de la reconstruction et expliciter les hypothèses prises pour le calcul des niveaux d'eau extrêmes historiques, cf. Figure 2. Cette méthode développée par (Giloy et al. 2019) est en cours d'amélioration dans le cadre de travaux du GT.

Métholologie de reconstruction de niveaux marins extrêmes historiques

 

Fiches historiques

 

 

Le coordination REFMAR fédère les mesures du niveaux marins sur les côtes sous juridiction nationale. Les données haute fréquence à 10 minutes (HF10) et à 1 minute (HF1) sont disponibles en quasi temps réel sur le portail data.shom.fr permettent une analyse estimant les niveaux marins maximums atteints ainsi que l'estimation de surcotes et de surcotes de pleine mer (en associant les mesures de hauteur d'eau avec les prédictions de marée officielles calculées par le Shom). Pour des événements marquants, des synthèses seront mises à disposition.

 

Les synthèses sont disponibles ici.

 

Les partenaires du GT-TSH

Partenaires du GT-TSH

Références

A découvrir également